Paroisses catholiques du secteur pastoral de l'Yvette

Bienvenue !

Retraite du groupe catéchuménat de secteur

Samedi 16 novembre, nous étions une quarantaine à nous retrouver à l’abbaye bénédictine de Saint Louis du Temple à Limon pour une journée de prière et de réflexion sur le thème "Libérés par le Christ" avec le Père Jean-Marie Petitclerc, prêtre salésien de Don Bosco ...
 
Ce temps de retraite qui fait partie du parcours du catéchuménat a réuni toutes celles et ceux qui se préparent aux sacrements de l’initiation chrétienne – le Baptême, la Confirmation et l’Eucharistie – ainsi que leurs accompagnateurs, mais aussi les néophytes, c’est-à-dire ceux qui ont reçu les sacrements lors des deux dernières années. Cela a ainsi permis des échanges riches d’expériences variées.
Après un temps de prière en groupe, nous avons eu un premier enseignement par Père Jean-Marie : « le Christ nous a libérés, de quoi, comment, pour quoi ? »
  • De quoi 
De tout ce qui peut faire entrave à toute liberté, de ce qui nous empêche d’être pleinement homme et femme … des 3 tentations (Luc 4,1-13) : l’avoir (qui promeut la consommation au détriment de la relation à l’autre et à la nature), le pouvoir (au lieu du soin de l’autre) et le savoir (pour tout maîtriser).
  • Comment
Par l’Amour. Dieu est tout puissant par la puissance de l’Amour. Il nous aime tel que nous sommes (Jn 15,9-17).
  • Pour quoi
« Pour que ma joie soit en vous et que votre joie soit parfaite » (Jean 15, 11).
Dieu nous invite au bonheur et le chemin du bonheur est celui de Béatitudes (Mt 5,1-11) : Heureux, non pas ceux qui ont et qui se suffisent à eux-mêmes, mais ceux qui manquent et peuvent recevoir.
Toutes ces pistes étaient développées au travers d’exemples vécus avec les jeunes des quartiers sensibles auprès desquels Père Jean-Marie a été pendant quarante ans. Puis nous avons échangé en sous-groupes, en exprimant chacun de quelles entraves nous souhaitions nous libérer, comment nous expérimentions que le Christ nous aime tels que nous sommes et quel sens a le bonheur pour nous.
Nous avons ensuite participé à la messe avec la communauté des sœurs et fêté Sainte Gertrude - grande mystique béndictine - en présence de Mgr Herbulot, évêque émérite du diocèse, et de Jean-François Zakarian accompagnant l'Equipe Diocésaine d'Animation.
Après un déjeuner convivial, nous avons retrouvé Père Jean-Marie pour approfondir le thème «  Libérés du péché par la miséricorde ». Il a bien fait la différence, entre l’erreur (involontaire), la faute (volontaire, sur le registre de la loi) et le péché (volontaire, sur le registre de la relation). Quand par le péché on casse la relation d’amour, c’est le pardon qui rétablit la relation et qui conduit à une transformation.
 
Suite à cet approfondissement du pardon et de la relation, nous avons pu prendre un temps de prière personnelle, pour nous mettre à l’écoute de ce que le Seigneur désire pour nous, nous présenter avec nos fragilités, et rendre grâce pour ce que nous avons reçu.
Un dernier temps en grand groupe a permis de partager des questionnements ou des expériences de pardon très fortes dans un climat de confiance et de réelle fraternité. Et c’est après un chant bien joyeux que nous sommes repartis dans le tourbillon de nos vies, habités et fortifiés par ce temps de pause spirituelle.