Eglise saint Matthieu - Bures sur Yvette

Dès le XIe siècle, certains documents relatifs à Guillaume de Bures, croisé prince de Tibériade, indique qu’il existait déjà un fief buressois. L’église actuelle comporte des parties datant d’époques diverses. Les plus anciennes sont la tour du clocher et la chapelle de la Vierge qui remontent aux XIIe et XIIIe siècles. Le carré sous le clocher est construit selon une technique originale pour des tailleurs de meulières ...

Eglise Saint Remi - Gif sur Yvette

L'église Saint-Remi Saint-Jean-Baptiste est une des plus remarquables de la contrée. Le 21 décembre 1938, elle est inscrite à l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques. La première mention d'une église à Gif remonte à 813, dans un inventaire des revenus de l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés. Cette église était tenue par le prêtre Warodus. 

Eglise Notre Dame de l'Assomption - Villiers le Bâcle

Située entre la ferme et le parc du château, l’église est entourée par le cimetière communal.

Succédant à une chapelle primitive, la première église du XIIIe siècle a été ravagée pendant la guerre de Cent Ans. En 1462, il n’en reste que le clocher et les rares fidèles se rendent à Gif pour les offices.

L'église Saint Paul de Chevry-Belleville

La construction du Centre Saint Paul a commencé en 1978 et s’est achevée en 1984. Le 16 avril 1984, les trois cloches (Isabelle, Claire, Marie-Emmanuelle) sont bénies, tandis que le 19 avril, le maire Robert TRIMBACH remet les clés de l’église à monseigneur HERBULOT, évêque de Corbeil.

Histoire de la Communauté Catholique de Chevry

A leur arrivée, dès 1973, les premiers Catholiques de Chevry éprouvent le besoin de se réunir autour des Pères LOUVARD (Curé du groupement des Molières) et RAGOT (Vicaire Épiscopal) afin d’organiser la catéchèse de leurs enfants. En septembre de la même année Monseigneur MALBOIS, Évêque du diocèse Corbeil-Essonne, définit les ''PREMIÈRES ORIENTATIONS PASTORALES pour CHEVRY''.

Centre Jean XXIII - Les Ulis

La paroisse Les Ulis-Mondétour-Montjay fut créée en 1970 pour être la paroisse du plateau, en vue d’édifier un lieu de culte pour la ville nouvelle des Ulis, alors  en construction. Elle regroupe les catholiques de la ville des Ulis et de deux quartiers limitrophes situés sur le plateau : les quartiers de Mondétour et de Montjay, respectivement appartenant aux communes d’Orsay et de Bures.

Inauguration des vitraux du Centre Jean XXIII

Le samedi 20 septembre 2014, au cours de la messe de rentrée de la Paroisse des Ulis au CENTRE JEAN XXIII, ont été bénis par le Père Jean-Pierre ZIMILLE-TRAN responsable de la paroisse et le Père Christian CHASSAGNE, aumônier National des Réunionnais en France Hexagonale les nouveaux vitraux réalisés  par Marie José Daketsé pour ce lieu de prière et de rassemblement.

Chapelle Notre-Dame de la Plaine - Les Ulis

La chapelle Notre Dame de la Plaine à Mondétour construite début 1958 à partir de fonds recueillis dans la communauté paroissiale et bénie le 20 avril 1958, fut avec la chapelle Notre Dame de Montjay, le lieu de rassemblement de la communauté catholique du plateau jusqu’à la construction du Centre Jean XXIII. Sa structure en bois vieillissante et son inadaptation aux règles de sécurité actuelles ont entraîné sa fermeture provisoire. 

Chapelle Notre-Dame de Montjay - Les Ulis

La chapelle Notre Dame de Montjay a été construite dans le corps d’une ancienne ferme suite à une donation faite au diocèse. Elle fut bénie le 18 juillet 1954 par Mgr Renard en remerciement à Notre Dame, pour sa protection particulière lors du bombardement du quartier de la gare de Bures le 15 juin 1944.

Eglise Saint Martin Saint Laurent - Orsay

Une église est édifiée à Orsay à la fin du XIème siècle ; c’est celle d’une paroisse confiée aux moines bénédictins de l’abbaye de Longpont sur Orge. 

Les parties les plus anciennes de l’église d’Orsay datent des environs de 1200 : vraisemblablement le chœur avec ses quatre gros piliers, la voûte gothique et le clocher.  

 

Eglise Saint Germain - Saclay

L'église paroissiale de Saclay porte la dédicace de Saint Germain, Évêque de Paris. Elle a vraisemblablement succédé à une simple chapelle que les religieux de l'abbaye de Saint Germain des Prés avaient érigée dans l'une de leurs fermes du territoire de Palaiseau. Il fut annexé à cette chapelle l'église de Vauhallan, qui avait été le second lieu de culte du territoire de Palaiseau ...