Equipe liturgique portugaise

L’Equipe liturgique portugaise et le projet pastoral de l’Yvette. 
 
Je suis sûr que beaucoup ignorent son existence. Et pourtant elle existe : avec Adriano Da Silva, je la rencontre chaque mois. Elle n’est pas située territorialement comme les E.A. des paroisses du secteur. Ses membres viennent de paroisses du secteur et aussi de paroisses d’autres secteurs : Limours, Longpont/Orge, Palaiseau etc…
 
Elle est considérée comme membre du Secteur de l’Yvette parce que la majorité des participants est du Secteur de l’Yvette, parce qu’elle plonge son histoire, vieille de près de 50 ans, principalement à Orsay et aux Ulis. Le Frère Francis, franciscain, au repos bien mérité et à la santé actuellement fragile, en a assuré longtemps la responsabilité. 
Alors la question se pose : comment l’ équipe liturgique portugaise est-elle partie prenante du Secteur en général et de son projet pastoral en particulier ? Malgré des problèmes évidents de disponibilité et de langue, quelques uns de ses membres s’efforcent de participer aux temps forts qui rassemblent les E.A. du Secteur : session de rentrée, journée de réflexion, de formation, de récollection. Aux rencontres mensuelles, nous prenons connaissance du courrier adressé aux E.A. C’est l’occasion de partager sur ce qui fait la vie du secteur et sur les possibilités pour les communautés portugaises d’y être présentes. La Pastorale diocésaine des Peuples leur fait souvent appel pour des réalisations comme «  la Fête des Peuples ». Ces demandes diocésaines permettent aux Equipes Animatrices portugaises du diocèse de se rencontrer et de s’inscrire dans des projets plus larges que le secteur. De par leur statut d’émigrés, même de vieille date, il existe chez eux une solidarité effective qui se manifeste naturellement au moment des décès qui marquent ou qui ont marqué l’une ou l’autre des familles.
 
 
La messe mensuelle du premier dimanche , à 18 h, au Centre Jean XXIII, est un temps que l’équipe tient à préparer : c’est l’occasion d’un partage d’évangile édifiant et fructueux, d’une prise en charge appréciable et appréciée de la célébration liturgique. 
 
 
Comme dans toute équipe, il faut parfois s’expliquer… sur des décisions qui relèvent davantage de la vie associative plus que de la vie de l’équipe liturgique : c’est humain et ça demande que le dialogue ne soit pas interrompu. Puissent les limites de cet édito ne pas avoir caricaturé le visage de cette expression de la foi chrétienne, vécue dans une culture qui tient à sa spécificité. 
 
 
 
Père Robert Chapotte, au nom de l'équipe liturgique portugaise.