Sacrement de l’ordre

Les mots ordination et ordre sont d’origine latine.

 

Chez les catholiques, l’Ordre est le sacrement qui fait de celui qui le reçoit le signe du Christ comme tête de l’Eglise qu’il organise, conduit, nourrit et sanctifie. Il est le signe que la communauté ne se construit pas par ses propres forces, mais qu’elle dépend d’une source qu’elle ne peut pas prétendre posséder.
 
L’origine du sacrement de l’ordre se trouve dans le choix des douze Apôtres par le Christ, dans sa promesse d’être avec eux et dans la mission qu’il leur donne de lui rendre témoignage, de baptiser et de refaire le geste de la Cène « en mémoire de lui ».
 
Le geste central de l’ordination est celui de l’imposition des mains, celle de tous les évêques présents pour l’ordination d’un évêque, celles de l’évêque et des prêtres pour l’ordination d’un prêtre et celle du seul évêque pour l’ordination d’un diacre. 
 
Ce geste a une double signification : il transmet une responsabilité et il accueille dans un collège.