Paroisse de Chevry
Ven 20 octobre à 20h45
Répétition chorale
Paroisse des Ulis
Sam 21 octobre à 20h00
Assemblée de Prière du "Coeur de Jésus"
Secteur pastoral de l'Yvette
Dim 22 octobre à 0h00
Rencontre Taizé aumônerie lycée
Secteur pastoral de l'Yvette
Lun 23 octobre à 0h00
Rencontre Taizé aumônerie lycée
Secteur pastoral de l'Yvette
Mar 24 octobre à 0h00
Rencontre Taizé aumônerie lycée
Paroisse de Gif sur Yvette
Mar 24 octobre à 20h30
Chapelet
Paroisse des Ulis
Mar 24 octobre à 20h30
Rosaire
Secteur pastoral de l'Yvette
Mer 25 octobre à 0h00
Rencontre Taizé aumônerie lycée

Inscription à la Newsletter :

captcha 

Annonces

 

Jeudi Saint en secteur aux Ulis

Pour ce jeudi saint, la table était dressée comme pour une grande fête au milieu de l’église du Centre Jean XXIII, où les paroissiens de notre secteur étaient venus nombreux malgré les vacances ... 



 

Le ton était bien donné par le chant d’entrée à cette messe qui se voulait vivante pour célébrer le don de l’Eucharistie :

« Venez approchons-nous de la table du Christ ...
Il se fait nourriture, pain de Vie Eternelle …
Venez boire à la coupe ! Venez manger le pain !
Soyez la joie de Dieu, accourez au festin ! »
 
Nous étions ainsi rassemblés dans la nef près de la grande table autour des 7 prêtres et 3 diacres, pour évoquer le repas de la Cène et être en proximité avec le Christ.
 
A la suite de la lecture de l’Evangile du lavement des pieds, des prêtres ont lavé les pieds de douze personnes, pour symboliser les douze apôtres. Pendant ce rite, nous étions invités à réfléchir à la manière d’imiter le Christ et se faire serviteur dans notre propre vie :
 
« Comme Lui, nouer le tablier …
Se lever chaque jour et servir par amour comme Lui … »
 
 
 
Le pain et le vin furent ensuite apportés en procession à la grande table du festin, par les étudiants de la faculté d'Orsay et les scouts. Tout était prêt pour que les prêtres reprennent le geste du Christ partageant le pain et le vin, et fassent mémoire de la Cène.
 
 
 
La messe s’est terminée en silence, et le Saint Sacrement fut transféré sur l’autel dépouillé. Ceux qui le souhaitaient pouvaient rester pour un temps d’adoration devant le Saint Sacrement.

Puis le Saint Sacrement fut retiré de l’église et transporté solennellement au reposoir pour y rester jusqu’à la vigile pascale.