Secteur pastoral de l'Yvette
Sam 7 décembre à 8h30
Rencontre EAs vicariat Nord
Secteur pastoral de l'Yvette
Sam 7 décembre à 9h30
*La Clarté-Dieu : Vivre et servir en présence de Dieu
Paroisse de Chevry
Dim 8 décembre à 9h30
Animation de la messe dans le cadre de l’aumônerie générale de la prison
Paroisse des Ulis
Dim 8 décembre à 9h45
Messe des Familles Les Ulis
Paroisse de Chevry
Dim 8 décembre à 11h15
Messe des familles
Paroisse de Saclay
Dim 8 décembre à 11h15
Messe PHARE - Immaculée Conception
Paroisse d'Orsay
Dim 8 décembre à 12h00
Table Ouverte Paroissiale TOP
Paroisse de Chevry
Dim 8 décembre à 18h30
Prière de Taizé
Secteur pastoral de l'Yvette
Lun 9 décembre à 0h00
Paroisse de Saclay
Lun 9 décembre à 18h00
Chapelet
Paroisse de Chevry
Lun 9 décembre à 19h00
Rencontre Croire et Servir
Secteur pastoral de l'Yvette
Lun 9 décembre à 20h45
La Clarté-Dieu : Atelier Nouveau Testament
Paroisse de Chevry
Mar 10 décembre à 15h30
Messe aux Chênes Verts
Paroisse d'Orsay
Mar 10 décembre à 17h00
Chapelet
Paroisse de Gif-Villiers-Saint Aubin
Mar 10 décembre à 20h00
Chapelet

Annonces

 

A la découverte des 1ères communautés chrétiennes avec nos frères protestants

Cette année, le groupe des rencontres bibliques œcuméniques a parcouru le livre des Actes des Apôtres et suivi les nombreux voyages mouvementés, de Paul principalement, mais aussi des disciples envoyés  dans le monde ...
 
Mais si le verbe parcourir a un sens géographique,  il en possède aussi un autre qui est certainement plus essentiel car il s’agit véritablement, dans ce texte de Luc, d’un déplacement fondamental pour cette première communauté : il lui a fallu passer de son origine judaïque et de la prédominance de la synagogue à une vision élargie aux frontières du monde. Il y a dans ce texte à la fois le rappel de ce dont, nous chrétiens, nous venons et en même temps la proclamation, sans cesse répétée, que la présence de Dieu n’est pas liée à un lieu mais que le Seigneur réside partout où des hommes croient en Lui.
Cette mutation que Luc dépeint dans les années 80-90 fait que ce groupe qui aurait pu rester "l’amicale des amis de Jésus" est devenu une communauté qui s’est étendue jusqu’aux limites connues du monde ancien, jusqu’à  Rome. Et c’est là qu’intervient l’acteur principal, omniprésent dans ce texte : l’Esprit  Saint ! C’est Lui qui montre aux disciples qu’Il ne descend pas seulement sur eux mais qu’Il peut vouloir le baptême, par Pierre, du centurion romain Corneille, qu’Il fait en sorte que l’eunuque de la reine Candace rencontre Philippe et que celui-ci le baptise dans le point d’eau trouvé opportunément sur leur route commune. Il va même jusqu’à intervenir sur l’itinéraire des disciples qui modifient leur parcours sous son influence ! 
 
Ce livre des Actes est donc bien le livre où l’on découvre que le dessein de Dieu s’accomplit malgré les obstacles … Car des obstacles, cette période en a connu de nombreux, et le tableau idyllique d’une première communauté, unanime en tout, se nuance sérieusement grâce à ce texte. C’est pour nous une raison supplémentaire de le lire ; car des tensions, voire même des conflits pouvant même mener à  la mort, il y en a eu … et Luc ne les dissimule  pas. Certes, la foi les unit mais ils restent liés à leur culture : il y a des juifs mais aussi des nouveaux croyants de culture grecque et leur désir de témoigner de l’Évangile n’empêche pas les jalousies, les controverses où Pierre doit se justifier, sans parler des procès faits à Paul qui a dû sans cesse se défendre pour être accepté. C’est ainsi que celui qui avait été Saul, le persécuteur des chrétiens, assistant à la lapidation d’Étienne, est amené à  raconter trois fois sa conversion et à proclamer cette phrase magnifique "Je ne pouvais  résister à  Dieu".
Alors ce parcours des Actes des Apôtres n’est pas seulement pour nous un documentaire intéressant, il est porteur d’une question d’actualité : dans notre monde, aux antipodes du Christianisme, que pouvons-nous annoncer pour être à notre tour des artisans de l’évangélisation ?
 
La découverte de ce texte, comme d’autres les années précédentes, a été guidée par le Père Guy de Lachaux, la Pasteure Kling et, pour la dernière fois, par la Pasteure Dominique Hernandez qui part à Paris, appelée à  une autre mission : nous la remercions pour son accompagnement au long de ces années.